En stock
AUSILIUM® LAVANDA

DISPOSITIF MEDICAL

Boite de 4 flacons unidoses de 100ml

 

Les dernières études ont validé l'utilisation de lactobacilles pro biotiques comme la méthode la plus efficace pour combattre et prévenir les infections vaginales.

En effet, la nature polymicrobienne des vaginites rend extrêmement variable leur réponse aux traitements antibiotiques ce qui détermine un taux de récidive de 50% et crée de nombreuses résistances bactériennes, avec pour conséquence une détérioration de l'écosystème vaginal.

La recolonisation du milieu vaginal avec les lactobacilles est donc la méthode la plus sûre et efficace en cas de vaginite. Cela réduit la fréquence des vaginites  chroniques et vient participer à la prévention des maladies sexuellement transmissibles.

Le maintien du microbiote, y compris en cas d'évolution de souches bactériennes antibio-résistantes toujours plus agressives, pourrait représenter une bonne ligne de défense.

 

AUSILIUM® LAVANDA EST CONSEILLEE:

            - Pour soigner les vaginites en cours

            - En présence de vaginites récidivantes

            - Après un traitement antibiotique

            - Chez toutes les femmes ménopausées

            - En cas d'utilisation de contraceptifs oraux

            - Suite aux rapports sexuels

            - Chez les utilisatrices d'anneaux vaginaux contraceptifs

            - Chez les porteuses de dispositifs intra utérins

            - Après une radiothérapie

            - Après une chimiothérapie

 

INGREDIENTS:

Lactobacilles: ils ont été choisis parmi ceux ayant la plus haute production en acides, bactériocines, peroxyde d'hydrogène et arginino-désaminases et la plus grande formation de bio-surfactant. L'importante concentration en lactobacilles producteurs d'arginino-désaminases bloque la croissance des bactéries anaérobies. La grande production de peroxyde d'hydrogène aide à lutter contre la présence du Candida albicans. Les lactobacilles mettent en œuvre une série de mécanismes ce qui leur donne un rôle protecteur envers la muqueuse vaginale contre les agressions de nombreux agents pathogènes:

            - les bio-surfactants inhibent l'adhésion aux cellules vaginales

            - les acides, les bactériocines et le peroxyde d'hydrogène inhibent la croissance

            - la co-agrégation moléculaire bloque la diffusion des agents pathogènes

            - l'enzyme arginino-désaminase inhibe la croissance des bactéries anaérobies pathogènes associée aux vaginoses.

D-Mannose: possède une très grande affinité avec les lectines de l'E. coli et de beaucoup d'autres bactéries frangées (dotées de lectines), facilite leur détachement de la muqueuse vaginale et, par conséquent, leur élimination grâce à l'action de la douche vaginale.

Favorise la restructuration de la muqueuse vaginale garantissant ainsi une meilleure protection contre les lésions causées par les bactéries.

Morinda citrifolia: a des effets anti inflammatoires et analgésiques, normalise la régénération cellulaire, régularise l'action du système immunitaire et a des propriétés antimicrobiennes, antifongiques et cicatrisantes.

NAC (N-acétylcystéine): inhibe la capacité d'adhésion des bactéries; interfère avec la formation du biofilm; est désagrégeant pour le biofilm mature par une action directe sur la capsule polysaccharidique.

A également une action: antioxydante, anti inflammatoire et immunostimulante. 

 

NE CONTIENT PAS: Colorants, Conservateurs.

 

MODE D'EMPLOI:

Une douche vaginale une ou deux fois par semaine, ou selon avis médical.

 

MISES EN GARDE ET PRECAUTIONS D'EMPLOI:

Tenir loin de la portée des enfants.

Ne pas dépasser  les doses conseillées.

Pour l'utilisation au cours de la grossesse consulter votre médecin.

 

Produit Italien enregistré auprès du Ministère de la Santé le 03/10/2011

EURO 28.00
EURO 28.00